Qui sommes-nous ?

RES’AGRI 29

Le réseau départemental des groupes de développement agricole du Finistère

RES’AGRI 29 est le réseau départemental des groupes de développement agricole du Finistère.

Nous sommes un réseau associatif apolitique, à l’écoute des idées émergentes du terrain … pour les construire ensemble !

« SEUL ON VA PLUS VITE, ENSEMBLE ON VA PLUS LOIN »

 

Notre rôle :

  1. Écouter, recenser, et analyser les besoins des agricultrices et agriculteurs à l’échelle d’un territoire d’actions ;
  2. Dynamiser et diversifier les actions des groupes qui sont utiles aux agriculteurs pour évoluer, s’adapter, progresser ;
  3. Faire émerger, inventer, innover en d’appuyant sur les agriculteurs «pionniers» ou expérimentateurs ;
  4. Informer nos adhérents objectivement et en toute indépendance commerciale et politique ;
  5. Créer du lien entre les agricultrices et agriculteurs et les différents acteurs du territoire en lien avec  le comité territorial animé par la Chambre d’agriculture.

Notre réseau finistérien compte :

      • 1 association départementale, dite RES’AGRI 29
      • 7 associations locales, dites RES’AGRI territoriaux
      • Près de 50 groupes de développement locaux
      • Près de 2 500 exploitations agricoles adhérentes
      • Près de 6 000 actifs agricoles adhérents

Nos valeurs

Partage

Echanges

Solidarité

Solutions durables

Territoires

Nos missions

Des associations d'hommes et de femmes indépendants où chacun peut :

S’informer

Innover

Se former

S’engager

Prendre des initiatives

Être plus à l’aise personnellement

Echanger avec d’autres agriculteurs et agricultrices de sa région et d’ailleurs

Faire les bons choix

Être plus autonome…

… pour améliorer la rentabilité de son exploitation

Nos thématiques

Des groupes tournés vers l'innovation

Filières animales

Échanges  technico-économiques

Bovins lait
Porcs
Volailles
Bovins viande
Caprins
Ovins
etc …

Filières végétales

Échanges technico-économiques

Cultures ;
Légumes ;
Maraîchage ;
Filières végétales émergentes ;
etc …

Agroécologie

 

Réduction des phytosanitaires ;
Agriculture biologique ;
Stockage du carbone ;
Agroforesterie ;
Biodiversité ;
etc …

Territoires

 

Filières locales ;
Énergies ;
Circuits courts ;
Animations locales ;
etc …

Société

 

Communication grand public ;
Agriculture au féminin ;
Promotion des métiers verts ;
etc …

Notre histoire

Des GVA à RES’AGRI 29 : 60 ans au service de l’agriculture du Finistère

De 2018 à aujourd’hui : La période des RES’AGRI

– Aujourd’hui –
Nous progressons et nous nous adaptons toujours au contexte agricole de notre département. Plusieurs chantiers sont en cours dont celui de la modernisation de nos communications, la mobilisation de nos adhérents autour de nos valeurs, la mise en œuvre de synergies avec nos partenaires, la volonté d’être visible au plus grand nombre afin de servir au mieux les agricultrices et les agriculteurs du Finistère.
– En 2020 –
Nous éditons la seconde édition de notre recueil des groupes : Elle recense nos 49 groupes, qui sont rattachés à nos 7 RES’AGRI territoriaux ou à RES’AGRI 29. Nos groupes sont en constante évolution. Entre 2016 et 2020, de nouveaux groupes ont vu le jour.
– Au 31 décembre 2019 –
2 230 exploitations reçoivent nos communications écrites et participent à nos activités. Le Finistère est toujours le 1er département français en nombre d’exploitations adhérentes aux groupes de développement.
– En 2018 –
La Fédération des Comités devient RES’AGRI 29 suivie, dans l’année, par les 7 Comités qui deviennent à leur tour des RES’AGRI territoriaux (Légumes 29, Brest, Morlaix, Châteaulin, Centre, Cornouaille et Aven-Laïta). Concomitamment nous faisons évoluer nos statuts.

De 1992 à 2018 : La période des Comités de développement

– En 2017 –
Le Finistère accueille le Festival national des groupes de développement agricole.
– En 2016 –
Nous éditons notre premier recueil des groupes : il recense nos 48 groupes locaux ou départementaux qui travaillent sur des thèmes variés.
– Les années 2010 –
La crise persistante amène le monde agricole dans une impasse budgétaire sans précédent. A un moment ou à un autre, toutes les productions de notre département sont impactées.
– En 2003 –
La Fédération des Comités, qui regroupe les 7 Comités territoriaux, est créée. Les Comités et leur fédération restant toujours un vecteur important de la diffusion écrite et de la formation des agriculteurs qui participent aux activités des groupes.
– Les années 2000 –
L’agriculture est de plus en plus encadrée avec un enregistrement et un contrôle des pratiques en culture et en élevage. Les politiques territoriales impactent de plus en plus l’agriculture via le foncier, l’environnement (bassins versant), l’aménagement (bocage) …
– En 1992 –
Sous l’égide de la Chambre d’agriculture du Finistère, les 7 Comités de développement sont crées. Ils sont animés par des conseillers ayant un profil d’animateur territorial. A leurs côtés des conseillers/ères spécialisé/es animent les groupes d’échanges et les formations.

Des années 50 à 1992 : La période des Groupes de Vulgarisation Agricole (GVA)

– Les années 90 –
L’agriculture est en mutation : environnement et maîtrise des coûts avec, en filigrane, l’objectif de produire mieux tout en recherchant une meilleure image. En 1991, le Finistère passe en tête des départements français en nombre d’adhérents aux groupes de développement.
– Les années 80 –
La surproduction en lait nécessite la mise en place des quotas qui ont un impact durable sur le développement des exploitations. En 1983, se tiennent les États généraux du développement qui valorisent, malgré la conjoncture compliquée, les GVA et les GVAF.
– Les années 70 –
Le « modèle breton » connaît  son apogée par la maîtrise des techniques de production via la vulgarisation, par les retours de la recherche appliquée locale, l’amélioration des bâtiments …
– En 1964 –
On dénombre dans le Finistère 28 GVA et 8 GVAF. Les réunions communales deviennent un axe majeur de vulgarisation des techniques aux côtés des démonstrations parcellaires et de la communication écrite.
– Les années 50 –
Notre département se dote des Groupes de Vulgarisation Agricole (GVA) et des GVAF (déclinaison féminine des GVA) animés par des conseillers techniques « multi-cartes ».

 

Notre équipe

Hélène LE ROUX

RES'AGRI CORNOUAILLE

Odile CAROFF

RES'AGRI LEGUME 29

Jacques LE BLOAS

RES'AGRI BREST

Jean-Jacques DENIEL

RES'AGRI BREST

Marie-Claire PICART

RES'AGRI MORLAIX

Pascal PRIGENT

RES'AGRI MORLAIX

Jaap ZUURBIER

RES'AGRI CENTRE

Laurence LE MANAC’H

RES'AGRI CENTRE

Gaëlle COSSEC

RES'AGRI CORNOUAILLE

Isabelle SALOMON

RES'AGRI AVEN LAÏTA

Sophie ENIZAN

RES'AGRI AVEN LAÏTA

Marie-Françoise LE BLOAS

AGRICULTURE AU FEMININ

Thierry BOULIC

RES'AGRI CHATEAULIN

Yoann PAVEC

RES'AGRI CHATEAULIN

Nos partenaires